Divagations d'une tomette.

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 26 Mai - 6:25

Tu m'insupportes.
Verlass mein Geist.

https://www.youtube.com/watch?v=z1V5rNAAeyo

"Pour une minute de plus."
"'- Est ce que je te manque des fois ?"
"- J'avance plus vite que toi."
"- Tu avances trop lentement."
"- Tu traînes. Toujours."
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 9 Juin - 4:06

https://www.youtube.com/watch?v=hMAVLXk9QWA

Oppression.
Lâcheté.
Regrets ?
Avenir ?
Sourire.
Et vivre.

Faut que je t'aime pour faire tout ça pour toi choup's.

J'ai rêvé de vous. Vous. Ce petit forum de rien du tout. Et vous savez quoi ? Je vous aime fort bande de zigolottes.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Ipiu le Lun 10 Juin - 5:14

Je connaissait zigoto et rigolotte, mais la c est un truc a mettre dans la liste des mots inventes du forum!!

_________________
poussin ********** poussin ********** poussin ********** poussin ********** poussin
ATTENTION AUX FAUTES D'ORTHOGRAPHE! RELISEZ-VOUS AVANT DE POSTER MERCI!^^   Very Happy
avatar
Ipiu
Admin

Messages : 2221
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 22
Localisation : chocoland world
Humeur : Espiégle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Lunae Jill AS-Moriarty le Lun 10 Juin - 5:42

Je suis sûre que tu sais à quoi on reconnaît les vrais amis... *rigole*.
avatar
Lunae Jill AS-Moriarty

Messages : 105
Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mer 12 Juin - 9:13

"Mieux vaut profiter de la guerre, la paix sera dur."

Petite Fille de l'Impossible,
Enfant de l’Équilibre,
Progéniture de la Nuit
Et ennemie du jour,
Lyola avance,
Lyola marche,
Lyola court.
Lyola sourit,
La Vie est belle
Ne trouves tu pas mon ange ?
Lyola rit.
Vous êtes ridicules.


Équilibriste de l'Impossible
Enfant au cœur d'or,
Petite Éponge en manque
En manque de Vie. 
En manque d'Imagination.
Les Mots se sont envolés
Elle susurre silencieusement leurs noms.
Condamnations ? 

My name is Blue. Danke. Du hast mir geheißen. Vielen dank lieblings.

L'Allemagne me manque. Inattendu.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mer 19 Juin - 8:27

Spoiler:
Le corps collé à la falaise, les chaussons grippés dans quelques interstices invisibles et les doigts gauches agrippés fermement à une prise sortante, la corde me tire vers le bas. Le clou n'est qu'à quelques dizaines de centimètres de mes pieds, et ton mon être est concentré sur une seule pensée. Où est ce damné clou ? Le soleil frappe sur ma peau, et le vent me rafraîchit cachant la brûlure qui naît sur mes épaules. Le rocher m'appelle. Il chante. C'est sans doute étrange, mais la nature chante. Et le sommet m'appelle. Inexorablement. Où est ce foutu clou ?! Je vais tomber. Mes doigts glissent et je colle mes hanches à la paroi, cherchant un équilibre précaire, pour pouvoir monter. Gagner quelques secondes sur Newton. Ma droite se colle à la paroi, mes orteils s'agrippent désespérément à la prise. Je sais que je vais tomber. 3 mètres  environ d'après mon estimation. Je souris, je pousse et chute. Le rocher défile devant mes yeux. Longtemps. Trop longtemps. La corde m'arrête et je rebondis. En bas, des cris fusent, et les moqueries inquiètes de mon géniteur me soutiennent autant que la corde. Un sourire illumine mon visage tandis que l'adrénaline se déverse dans mes veines. Je choisis de finir la voie et recommence à monter. Arrivée au lieu de ma chute, six mètres plus haut je m'arrête quelques instants recherchant le maudit. Là. Je visualise mon chemin et monte, tremblante. Une fois au sommet, je m'accroche et défait le nœud. Un vague frisson remonte tout mon corps et un bonheur pur, brut irradie mon corps.

"- Vous êtes des images, dit elle souriant.
- Je suis une métaphore ! annonça-t-il en riant, se tournant vers moi."

"- Je t'aime tu sais ?
- Moi aussi.
- C'est la première fois qu'on a une conversation qui ne finit pas à la joute verbale.
- Normal, tu reconnais enfin ma supériorité."

Petit inuit ... Mon cupcake ... 

Et vos sourires me hantent. Nuit après nuit. 
Et les cernes s'accumulent.
Et je vis ma vie. Loin de vous.
Loin du dégoût qu'ils m'inspirent.
Et toujours plus proche du but.


"La raison  n'est rien d'autre qu'un réseau de stigmates."
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Ven 21 Juin - 11:42

https://www.youtube.com/watch?v=VnsJsia6FBA


Je suis celle que tu détestes,
Celle à qui tu manques souvent.
Je suis celle que tu détestes,
Celle qui t'attend.

Petite et hésitante,
Apeurée et distante,
J'arrache de mon cœur
Des mots voyageurs.

Les larmes coulent,
Les mots s'écoulent
Et le masque s'écroule.

Je suis celle qui te cherche,
Celle qui refusait de pleurer,
Celle qui tend te recherche,
Je suis l'éveillée.

Les mots glissent,
Mes doigts dansent,
Chantant de pâles artifices,
Comptant notre déchéance.

Les jours passent,
Tu te surpasses,
Mon sourire reste de glace.

Je suis celle qui pense,
Celle qui ne sourit,
Celle qui ne rit,
Je suis ton indifférence.

Les mots ont coulé,
Les regrets sont dits,
Les mots sont partis,
Les regrets sont noyés.

Et j'ai encore oublié,
De te préciser
Que je t'aimais.
Et que je t'aime.


Dernière édition par Nola le Sam 6 Juil - 11:40, édité 2 fois
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 30 Juin - 10:51

C'était une soirée brumeuse, la brume avait tout infiltré. Elle s'enroulait autour des jeux du parc, caressait doucereusement l'herbe. Une silhouette se démarquait sur ce fond gris. Une enfant pâle. Assise sur une balançoire dans un square désert, immobile. 
Pourquoi ?
Une enfant ne devrait pas être là. Pas à cette heure, pas seule. Et pourtant, elle semble étrangement à sa place. Ses yeux sont fixés au loin, dans les dessins brumeux formés par le vent. La brume semble l'éviter.
Pourquoi les autres arrivent à jouer ?
Ses yeux sont un puits de brume sans fond. Son visage est impassible, inexpressif. Froid. Des cernes violacées, trop profondes, entourent ses yeux. 
Pourquoi j'y arrive pas ?
Ses yeux s'allument d'une vague lumière. Ses petites jambes commencent doucement à se balancer ensemble. Peu à peu, elle s'élève, le visage toujours imperturbable. Ses mains fines tiennent la corde et seules ses jambes bougent. 
Pourquoi je suis pas comme eux ?
Elle va haut. La progression est infime à chaque balancement, mais elle a le temps. Le jour ne se lèvera pas avant de longues heures et le brume avant de longues autres. 
Je suis seule.
Elle est seule. Ses jambes stoppent leur danse et les balancements s'apaisent. Elle n'a pas de nom. 
J'aimerai bien être comme eux parfois.
Elle est revenue dans la même position, exactement, que quelques minutes auparavant. Soudain, elle se lève. Elle s'agenouille devant le balançoire de bois et sort un couteau de sa poche. Elle signe minutieusement le bois. Elle sait que personne ne le remarquera.
Je n'ai d'autre nom que celui que je me donne.
Et pourtant, si vous vous approchiez, vous pourriez lire le nom qu'elle se donne.
Oblia.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mer 3 Juil - 7:31

Et les souvenirs défilent
Par vagues saccadés
Dans mon univers dévastés
Dans mon corps immobile.


Et les pas filent
Sur le fil ténu de l'équilibre
De l'harmonie fragile
Qui nous maintient libre.


Et les chiffres défilent
Les sens en éveil chantant
Leur douce mélodie, envoûtant
La sirène évangile.


Et le temps court
Parant tes traits
D'attributs attirants
Et de souvenirs repoussants.



Un couteau. Des traits dans le mur. Parallèles.
Des ciseaux. Des feuilles coupées en mille petits morceaux irréparables.
De l'encre. Des larmes de sang couchées sur papier.
Une vague de douleur immense qui le cloue au lit. Ave Maria. Une larme sur mes lèvres.
Un ruisseau. Un tronc. Deux canettes et nos sourires explosifs.
Un canapé. Un homme. Une femme. Inconnus. \\SBAFF//
Une chemise. Un sourire. Un rire. Deux gamines.
Un pont de diamant. Un soupir.
Des murailles. Hautes. Une porte, minuscule. Et quand elle s'ouvre, les souvenirs débarquent.
Deux El'. Eleanora. Elodie. Fausses identités acceptées.
Un cimetière. Un visage figée dans la magnificence de son innocence. Deux condamnées.
1024
Un coin. Protection.
Une cour. Un escalier. Une amante perdue.
Un message. Bien sûr qu'elle ait au courant.
Des larmes dans la nuit. La lueur d'une lame. Cauchemar.
Un cimetière. Tous, rassemblés sur sa tombe. Peur.


Naja. Wir machen mit. Okay ? All right sweetie.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Ven 12 Juil - 22:18

Il est bizarre le ciel aujourd'hui. On dirait qu'il va neiger. Si on omet la température bien sûr. Quoi que, de la neige à 30°, ça me plairait bien à moi. Le ciel, il est blanc. Pas bleu ciel vraiment, vraiment pâle. Non. Blanc. Y a des nuage qui se sont accumulés, et le soleil est suffisamment fort pour faire rayonner tout ça d'une lumière uniforme. J'aimerai quand même bien qu'il neige.

Un être c'est peut être comme une cicatrice. Si tu le mets au soleil, le contour fonce, et l'intérieur devient blanc. Et si on pouvait rendre leur innocence aux gens comme ça ?

"- Alors jeune demoiselle, tu vas le tuer ?"

17 cachets en 3 jours. Ça baisse. Tu vois ma petite sirène ? On finira par s'aimer toutes les deux.

L'océan est à tous. 
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Yavanna le Sam 13 Juil - 6:56

Nous sommes tous à l'océan.
avatar
Yavanna

Messages : 709
Date d'inscription : 01/09/2012
Localisation : au sommet des arbres
Humeur : pensive

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Ven 19 Juil - 22:59

Je verrais à y apporter des modifications.

"- Tu vis pas chez tes parents ?
- J'en ai pas. Je te l'avais pas dit ?"
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Lun 12 Aoû - 9:10

"Je viens de l'obscurité. Et parfois, je dois retourner à l'obscurité."
Le chuchoteur.


Les lys blasphématoires coulent, et le charretier roule inlassablement.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mar 20 Aoû - 5:28

Des fois, on voudrait écrire, mais la seule chose qui nous vient en salut à la fin c'est un rire rauque et désabusé.
Souriez, vous êtes filmés.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Ven 6 Sep - 8:56

Il y a une impression étrange qui me ronge. Je me réveille la nuit, je me réveille le jour, avec le sentiment de vivre à contretemps. J'ai la sensation d'être née au mauvais moment. Trop tôt, ou trop tard. La sensation de parler trop vite ou pas assez. Celle de mettre le mauvais pieds devant l'autre.

"-Dis Petite Fille, tu comptes t'arrêter quand ? Parce que tu m'énerves copieusement. Et si tu ne te réveilles pas, je le ferai pour toi. Et crois moi, tu n'apprécieras pas."

Un jour, les étoiles perdront de leur éclat, et ce jour là, montre leur qui tu es.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 8 Sep - 7:00

J'entends son désir et sa peur,
J'entends ses envies et ses frayeurs.
J'entends ses rires et ses pleurs,
J'entends sa vie et ses humeurs.

J'entends vos soucis et vos rêves,
J'entends vos mensonges et vos trêves.
J'entends leurs chants et leurs silences,
J'entends leur mots et leurs sciences.

Mais ce que je n'entends pas, c'est moi,
Tout au fond de moi, cette petite voix.
Elle s'est tue un soir, dans un rire,
Et demande un sourire pour resurgir.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Imagine ...

Message  Nola le Sam 21 Sep - 3:46

Imagine un nomade, voyageant à travers l'immensité des déserts ; ayant devant et derrière et lui, à perte de vue, les dunes de sable jaune. Il voyage seul sous le soleil, avec son mental uniquement pour e tenir droit. Parfois, lorsque ses provisions sont achevées, il fait halte dans un village pour s'approvisionner. Il fait des réserves d'eau, de nourriture, mais pas seulement. Il prend également des sourires, des rires, des larmes. Il se nourrit de toute la beauté humaine ainsi que de son entière horreur. Il console et vole les ressentis des autres. Puis il s'en retourne dans le silence de la chaleur, un sourire indélébile brodé sur les lèvres. Et il marche seul, avec des étoiles dans les yeux. Et quand ces étoiles s'éteignent, il retourne en ville. Cet homme est une bouée, un oasis de rêves. Il abaisse les larmes et nettoie les larmes, il console et relève. Il vous offre un échappatoire onirique, seul dans sa marche. Imagine cette homme, et bien petite soeur, ce n'est pas moi.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Jeu 26 Sep - 4:36

Un pas. 
Boum.
Un autre. 
Baam.

J'ai mal. Mal de toi. J'ai mal. Marre de toi. Marchons. Avançons. Détruisons nous. Tu l'entends maintenant le chant ? Le chant du gouffre. Ce chant envoûtant, hypnotisant. Un jour, nous fûmes en haut de la montagne, à deux. Les pieds fichés dans le roc, les mains caressant la douceur cotonneuse des nuages, et un sourire au goût de miel sinuant sur nos lèvres. T'en souvient-il ? Maintenant, on a fait nos routes. On est d'un côté opposé de la montagne, face à un même gouffre, mais tu ne le vois pas. Tu fermes les yeux, offrant à ton esprit une version mieux. Tu déshumanises chacun. Ne fais pas cette erreur, jeune assassin. Le soleil brillera toujours, peu importe la noirceur du ciel. 
Les oiseaux volent, les sirènes chantent. Et toi ? Que feras-tu ?
Mais qui es-tu ? Vague brumeuse ? Étincelle lunaire ?
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mer 16 Oct - 5:05

Ne tombe pas. Je n'ai pas la force de plonger de rattraper, pas maintenant. 

Tu es venu aujourd'hui, toujours ce même sourire aux lèvres. Tu es venu faire tes cartons aujourd'hui. Quand j'ai entendu la clé tournée, des milliers de jours ont resurgi sous mes yeux ébahis. Une seconde. Attend une seconde que je reprenne contenance. Voilà, je te sers mon plus beau sourire sur un plateau d'argent. Vois, mes yeux brillent. Oh oui, je te l'ai dit, tu vas me manquer. 
Tu es venu aujourd'hui, toujours ce même sourire aux lèvres. Tu prends encore la peine de cacher les éclats qui traversent ton torse. Tu n'as plus besoin de me protéger. Je ne suis plus l'enfant que tu as recueilli il y a huit ans. Je ne suis plus la jeune fille qui fuyait. Je suis autre. Même si elles sont enfouies au fond de moi. Je suis plus la curieuse avec qui tu as passé une nuit a parlé de Dieu, elle sur la fenêtre, toi sur la table. Je suis plus l'enfant de museau. 
Tu es venu aujourd'hui, toujours ce même sourire aux lèvres. Un sourire de diamants dans un écrin de velours. Mais tu ne peux plus me cacher l'éclat triste de tes yeux malgré ton âge. Tu n'as plus aucun autre devoir que celui que te lance ton cœur. Tu n'as plus aucun droit sur moi, encore moins qu'avant. Tu as un appart, tu vis. 
Du bist vielleicht nicht mein Vater, aber du war ein wonderschön Pap's.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Lun 4 Nov - 6:21

"Je ne peux que te conseiller, C'est toi qui fais ta route et même si je te mets en garde contre quelque chose, tu auras peut être besoin de faire ce quelque chose pour te forger ta propre expérience."
Il fut un temps où l'Amitié se basait sur la confiance. L'Amitié. Avec un grand. La jumelle, la petite mais la grande sœur de l'Amour. Si celui-ci rend aveugle, elle ouvre les yeux. Mais tu sais, j'y crois fort. Un peu plus jours après jours. Tu sais j'ai confiance. Mais laisse moi remettre de l'ordre. Et souviens toi de code lyoko. Laisse moi un peu de temps. Et crois moi.




"Viens"
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Jeu 7 Nov - 9:50

Un an. Il y a un an, je le décidais. Je prenais la Décision. Il y a un an, je ne voyais pas le futur ainsi. Mais vous qui lisez cela, si vous lisez cela c'est que vous ne vous doutez sans doute pas de ce qu'il m'est arrivée, il y a un an. Vous m'excuserez, je l'espère, de mes incessantes répétitions. Il y a 365 jours, tout comme aujourd'hui, c'était mon anniversaire. La célébration de ma naissance. Vous qui lisez ça, vous serez sans doute si j'ai échoué ou réussi. Sachez que je ne voulais de mal à personne. Il y a un an, j'ai eu seize ans, et comme tous, atteignant ma majorité j'ai dû choisir la caste qui déciderai de ma vie. Ma future profession. Les castes se répartissent en grandes catégories, sous divisées. Les Enseignants, les Artisans, les Savants et les Guerriers. Nous sommes orientés naturellement, par nos enseignants, nos conseillers ... Mais il y a un secret, un secret étatique, d'ampleur national. La caste des Guerriers est inconnu de tous. Nous connaissons les grandes lignes de leur formation, mais les sous-division reste mystérieuse. Ils vivent entre eux. La caste G est la plus sélective de toutes. En plus de la Décision, des tests s'ensuivent, et nombreux sont les recalés. Vous l'aurez compris, il y a un an, je devins G. Tous mes conseillers m'encourageaient dans ma décision de partir et S. Mais le jour de ma Décision, devant leurs regards confiants, mon caractère curieux à prix le dessus. "Ce qui aurait fait de toi une si bonne S ..." Voilà ce que m'a dit Clara avant de que je prenne mon train. La formation ne débute pas le jour même de la Décision. Elle commence le 15 de chaque mois. Je n'eux pas à attendre longtemps pour ma part. Après les examens qui certifièrent ma santé, après l'Extraction habituelle, je peux intégrer le groupe qui m'accompagnerai six mois durant. Il n'y a que peu à dire sur ces mois. Six mois de physique intense. En six mois, ma silhouette fine se muscla, mon visage s'affina. En six mois mes doigts formés par l'écriture se renforcèrent. Puis, six mois plus tard, je fus confronté au Choix. Choix de ma sous-division. Malheureusement pour moi, je n'étais pas une G à part entière. Le savoir m'attirait trop. Je réfléchissais trop. Et c'est ce qui causa ma perte ...
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Mer 13 Nov - 2:01

Ne sombre pas mon amour. Prends ma main, laisse moi redessiner les paysages de tes rêves en suivant des contours que tu ne vois pas. Laisse moi t'apprendre à te créer une réalité propre. Regarde, les oiseaux volent, ils s'approchent de ce qui représente ta beauté. Mais regarde cette feuille, ballottée par les vents, regarde la bien. Cette feuille c'est toi. Tu te fais emporter par des forces qui te dépassent. Mais regarde loupiot, cette feuille, elle a finalement atteint son but, le sol. Tu es une feuille, et ne vise pas moins que les étoiles. 

"- Tu crois qu'on peut exploser de bonheur ?"
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Lun 18 Nov - 7:37

avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 24 Nov - 4:10

Un écrivain célèbre, Jonathan Swift, a dit un jour : "Nous attendons à tort une explication alors que c'est une description qui est la solution de la difficulté."
Je m'efforcerai de prouver ici la justesse de ces dires.

Chaque jour, il y a des milliers et des milliers de personnes qui naissent et qui meurent, qui travaillent et qui jouent, qui rient et qui pleurent, qui se trouvent, se quittent, se retrouvent et se détruisent. Chaque jour, le monde entier vie et meure. 

Les Hommes sont, pour la plupart, tenus par quelques fils d'une importance capitale. Le nombre, la teneur de ses fils varient selon les êtres, et rares sont ceux qui se rendent compte de leur importance avant d'être brisés. Lorsqu'une personne sent les fils se délier, même inconsciemment, elle va se replier sur elle même dans l'attente de l'impact, précipitant la chute de ce qui aurait pu être réparé. Ça arrive tous les jours, et souvent, face à ce repliement, les externalités apparaîtront plus offensives à la personne. 
"Si tu tombes, c'est la chute. Si tu chutes, c'est la tombe."


C'était même pas une vraie description *grimace*
Objectif : non atteint. Reportez vous à Balzac si vous voulez une confirmation des dires de Mr. Swift.


Spoiler:

Pourquoi ce message ? Pour vérifer que je serai au fond ? *rires* I'm lost in your echo.


Et toi, ptite inconnue. Ca t'amuse de me torturer ? On m'avait dit mieux de toi.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Nola le Dim 9 Fév - 9:18

Seize ans. Tu vas avoir seize ans mon inuit. Ça fait maintenant onze ans que tu t'es renfermée, je pense. Je voulais juste de souhaiter un merveilleux anniversaire à ma façon. A notre façon un peu spécial. Ça fait plus de cinq cents jours aujourd'hui. Y a pas vraiment une date, on n'a jamais eu de dates. On préférait se laminer aux échecs et aux dames, puis se battre à coup de mots, et enfin exploser de rire et danser. On préférait ça à chercher des chiffres. On n'a jamais suivi des règles claires et on n'a jamais vraiment su comment s'appeler. On n'a jamais su comment se parler.
- T'aimes la pizza ?
- Tu veux pas la fermer ?
- Moi je préfère les mandarines.
- T'es trop conne. Mais je t'aime bien au final.


"Je ne sais pas comment te dire, j'aurai trop peur de tout foutre en l'air, de tout détruire."

Et c'est ce qu'on n'a fini par faire. En voulant te protéger, je t'ai coulée. Et en voulant m'aider, tu m'as enfoncée. On a fini par s'oublier.

"Everything that kills me makes me feel alive."

Je t'ai vue récemment, j'ai souri et je me suis assise pour te regarder. T'avais toujours ce putain de sourire qui fait rêver les anges. Et toujours cette absence déchirante aux creux des yeux.

Tu verras jamais, ô grand jamais ceci, et je n'irai jamais rien te dire parce qu'on ne fonctionne pas comme ça, mais, joyeux anniversaire mon cupcake. Je t'achèterai une rose, et je la poserai sur notre tombe.
avatar
Nola
Admin

Messages : 2252
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Divagations d'une tomette.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum