Ce qui s’écrit sous ma plume

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Jeu 1 Nov - 12:13

Loin des yeux loin du cœur,
Les promesses arrachées sont nulles
Il faudrait apprendre à distinguer les leurs
Cela dispenserait les oublis des pilules
Les hommes sont tous les mêmes
Peux se soucie des conséquences
Une parole où rien ne nous mène
Car les femmes accordent trop de clémence
Et oublient peut être trop facilement
Que ceux qu’elles ont mis au monde
Un jour sera celui qui se conduit déloyalement
Et ne se soucieras de sa femme ronde.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Jeu 1 Nov - 12:13





Les mots s’échappent dans la brume de mes lèvres
Comme se volant où tout semble s’y heurter
Impossibilité de me comprendre, d’y voir clair
Et la Lune se mets lentement et surement à décliner
La présence est si importante dans tes bras
Mais l’absence de raison et de constance me meurt
Je n’arrive à rien, et j’aimerai être là
Rien ne semble l’arrêter et j’attends après les heures
Toutes promesses sont éteintes
On apprend à ne plus demander
Juste à faire taire ses craintes
Un jour je ne saurais plus en droit de douter
Et ce jour là,
Tu ne seras plus là.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Altarana le Jeu 1 Nov - 23:24

C'est un très beau poème que tu as écrit, Silveha. On sent une très grande fatigu, un abattement qui me touche. Juste une petite faute :

Et la Lune se mets lentement et surement à décliner
avatar
Altarana

Messages : 1802
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 19
Localisation : Dans la lune ...
Humeur : Telle l'eau d'un océan

http://bernardetlecriture.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Jeu 8 Nov - 2:42

Quand l’esprit bourdonne
Et que notre tonnerre tonne
On ne pense qu’a l’homme
Et pourtant ce que j’ai en tète
C’est la présence de peut être
Ce qui ressemblerait à un petit être
Carte vital ou pas
La vie nous impose ses choix
J’aimerai tant cesser d’être aux abois
Si techniquement impossible
Il y a toujours le pourcentage admissible
Et nos angoisses débiles
Je sais qu’il m’ne faudrait changer
Mais le corps semble appréciait
Partie la douleur qui me sciait
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Jeu 8 Nov - 2:43

Au bout d’un temps
Cela en devient lassant
De ne pas comprendre comment
Et surtout toujours écouter
Ce qui est contrindiqué
Et qui au final est associé
On me prend pour une absente
Et pourtant j’écoute cette réflexion lente
Sans me montrer indolente
Je note tout ce qui est dit
Et au final j’y ai tout réécrit
Et même s’il s’en ri
J’essaye toujours de m'y coller
Au plus exacte de ce qui est demandé
Qu’on ma fait enlever
J’oubli clef et texte
Comme on chasserait la peste
Pour au final échouer aux tests
J’omets ce que l’on m’apprend
Et finalement dieu m’en pend
Et j’y perds un cran.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Altarana le Ven 9 Nov - 8:13

On voit un vrai progrès, Silveha. Continue, je crois que tu as découvert ta voie.
avatar
Altarana

Messages : 1802
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 19
Localisation : Dans la lune ...
Humeur : Telle l'eau d'un océan

http://bernardetlecriture.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Sam 10 Nov - 12:13

je sais si se faire surcharger de travail et de "recommence, j'ai pas dit ça, mais e veux ça quand même" soit vraiment ma voie.
Ni le fait de se sentir peut être dans une situation très précaire et d'avoir la trouille.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mar 20 Nov - 8:00

Tu es né.
Mais je n'arrive pas à réagir.
Son teint est encore la a me hanté
Tu semble t'être mis à rugir
Comme pour me dire je suis arrivé
Arrivé dans ce monde de rire
Pour l'instant tu es aimé
Deux trois mots
Une prière
J’espère que tu iras haut
Et que moi, peut être
Je ne penserai pas à ce dos
Je ne penserai plus à cet être.
Qu’es ce qu'on peut bien faire âpres ça?
Loin de tout nos univers
Ce qui devait arriver arrivera.
Comme dormais cette enfant si paisiblement
Qu’on en pleurerait jusqu'ici
Un nom, julien, si aimant
Je rêve de retrouver mon Dimitri.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Ven 30 Nov - 10:47

Pour tous ceux qui ne viennent jamais sur la chatbox:


Une envie de se tuer encore et encore
Voir s’écouler et perler tout ce sang
Une envie si luxueuse et couteuse en or
Qui donc croira que je ne mens
Envie de se tenir à la limite de la mort
Afin de voir passer tout les ans
Ce sang si dur et pur du vaste péché
Qui ne baptise à tout jamais le pécheur
Et ramène toujours à cette main liée
Elle à tuer pour déclencher tous ses pleurs
Noir dessein que d’en rêver y réaliser
De se voir arracher un cœur
J’envie toute ses encres de mortelle
Qui rougissent une à une leur lettre corbeau
Goutte à goutte tout ces mots en kyrielle
S’écoulent longuement comme des eaux
Ah ce que je voudrais être immortelle
Et toujours y planter des crocs.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:32

Le son se répand en temps de cadence
Activée par une flèche qui danse
Tourne autour du centre inlassablement
Égraine encore le sable en mouvement
Le temps s’égare dans sa décadence
A jamais perdu, toujours en errance
Le corps se laisse bercer doucement
Emporter par le lent balancement
L’esprit endormi entre en transe
Et le héros s’empare de sa lance
Les rêves défilent vivement
Emportant toute la joie de l’enfant
Car la vie suit toute les tendances
Et la fleur continue sa danse
Sans se souciait de la décence
L’envie de se laisser porter par le délaissement,
Le cœur suit la fleur se liant
Se révèle, cette envie de délivrance
L’attention s’en vas lassante
Les yeux qui clignent s’en vantent
De l’envie douloureuse d’arrêter le temps
Et de réveiller la belle au bois dormant.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:33

L’horreur se révèle toujours sans nom
Vient frapper à chaque heure de nos jours
Alors fini la tranquillité de ceux qui s’en vont
Compensation du noir par l’amour
Mais il se fini toujours mal pour celui qui se hâte
Celui qui s’envoi vers l’air et abandonne sa pensée
Car par tout temps, l’ombre est là et matte
Petite peur que d’avoir peur et de se laisser entrainer
Mais tout ce qui est petit n’est pas mignon
Jolie petite fleur empoisonneuse et dévoreuse
Et tout ce qui est grand peut être con
Survolant les yeux de tout, la parole devient nauséeuse
C’est dans nos noirceurs que nous apprenons à nous connaitre
Dans nos gestes que finalement la nature se libère
Inlassablement, la peur nous fait sortir de terre
Car qui d’autre qu’un cauchemar, nous déchire de ses serres ?
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:34

Le couteux s’est tournée dans la plaie
Animé par la vie de nos souvenirs
Éveiller par la fin de nos cauchemars
Saillant, saignant il est acharné
Il arrive à se nourrir à en rire
De tout ce qui arrive dans nos nuit, sur le tard.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:35

Mal,
J’ai mal,
Mais je me sens si misérable
A découvert toute vulnérable
Je ne vois pas ou est le mal
De vouloir pleurer ce que nous oublions
De ton regard je ressens ce non
Non, tu n’as pas le droit de fondre
Non, tu n’es rien, fait toi de plomb
Et je ressens cet égoïsme à fond
Tu te veux seule au sein de la terre
Pour toi tout est clair
Nos vies sont belles, simples comme l’air
Nous n’avons pas tes problèmes
Oui, les notre sont différends certes
Mais pourquoi ne devrions-nous pas souffrir
Tu semble être la seule à le ressentir
La vie est injuste ensuit le rire
Mais dis-loi, et-tu la seule à vivre ?
Ne vois-tu pas que chacun d’entre nous a à écrire ?
Alors s’il te plait arrête-toi,
Arrête de nous prendre au dessus de tes lois
Grandis un peu et ouvre-toi
Voit que nous ne sommes pas fais de bois
Mais que comme toi nous subissons sa loi
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:35

J’ai des pauses
Je vi après les creux
C’est comme un contrat à clauses
On le sait, et on ne va pas ou on veut
Toujours écrire
Je en sais pas pourquoi
Mais l’encre ne cesse de se tarir
Et devient sèche et flottante lorsque tout est joie
Fabuleuse faculté
Arriver a écouté deux conteurs
Celui qui instruit et celui qui permet le raconteur
Afin de compléter ce recueil de mes peurs
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:36

Comment le doute et la peur arrivent-il ?
Ils s’insinuent tranquille dans tous nos esprits
Et sans avoir vu le jour se tenir
Ils ont tout dévorés, prés à nous détruire
Un rien un geste qui peut étonner
Puis vient le silence que rien ne nomme
La peur puis la colère y dégringole
Et enfin la tension monte et le tonnerre tonne
Parfois les cris seront justes là
Parfois ce n’est que l’avalanche de leurs larmes
Mais au milieu sonne le silence du glas
Rien ne nous en sauvera
L’histoire de nos jours ne veut rien signifier
Car tout un chacun essaye de se personnifier
Il est de bon gout de choisir celui qui a gagné
Mais de mauvais gout ceux qui sont tombés
En nos cœurs sonnent nos courants électriques
Déréglés par toutes nos faiblesses, nos tiques
Amoureusement nourris de nos bandes et leurs clicks
Mais toujours tuer par des accrocs dans la vie, nos hics
J’en appelle à nos vieilles histoires
Ou la peur et le doute n’y fait pas bon voir
Et là ou chacun trouve son devoir
Nous pourrions peut être enfin nous savoir
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:36

Arrête de t’écrire
Reprend le stylo
Toujours oublieux de rire
Et finir a l’eau
La maladie s’annonce
Et le temps fait son œuvre
On s’emmêle dans les ronces
Et on confond les manœuvres
Toujours à ressentir la douleur
Le cri de ce que le corps hait
Finir a jamais a l’heure
Et oublier nos libertés
Savoir reprendre le stylo
Finir son poème
Commencer à décrire des crocs
Et se faire mordre pour elle
Jouer avec nos personnages
A ne plus en voir sa feuille
Oublier que tout s’écrit sur cette page
Et refaire son deuil
La douleur revient lancinante
Inspirer par leurs mouvements
Puis la trace des plumes glissantes
L’encre a le bleu du sang
Sans jamais avoir été couronné
L’histoire se créé peu à peu
Les gens ne semblent pas dénier
L’héroïne se comprend peu à peu
Dans ce qu’elle prend son humanité
Petite vois, hurlement de louve
Se chante doucement à la lune
Lune qui de ses bras la couve
Et se permets de la noyer dans la brume.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:37

Le temps s’est écoulé
La terre est de nouveau blanche
On ne ressent pas les saisons passées
J’avais tout rangé dans la grange
On en ressort nos vieux cartons
La poussière d’une année dépassée
La loi du souviens t-en
Souvient toi de ce que c’était
La froideur de nos hivers
La douceur de nos étés
Mais toujours ce qui était terre
Jusqu'à ne plus voir les nouveautés.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:37

Lune, lune, lune
Chose si abstraite de nos cieux
A qui on chante nos murs
En tout temps en tout lieu
La mère de toutes les femmes dévolues
A qui tout cycle se doit d’obéir
Elle se reflète sur nos brumes
Celles des pleurs et celles des rires
Lune, lune, lune,
Petite boule incandescente
Ton sourire se fait très dur
Les jours de te phase descendante
L’histoire de nos murmures
T’es décrit, affaires glissante et glaçante
Et a chacune de tes venues
S’en vient la douleur lancinante
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 26 Déc - 1:38

La nuit s’est progressivement abattue sur eux
L’école a envahit tout son esprit
Répondre aux critères de leurs vœux
Toujours rentrés dans le moule défini
Parfaitement démoulés et a jamais cramé
Voila, la jeune fille sort déjà de ces mots
Cramés n’est pas le terre a utilisés
On dira brulé ou consumé, restons dans leurs enclot
Aujourd’hui elle agrandit sa vue
Elle se rend compte de son monde sinistre
Cramé n’est qu’un mot mais elle a osé
Elle a choqué son père de ministre
Toujours suivre son bon chemin
Toujours rester dans leurs normes
Elle se fout des avis des uns
Elle préfère celui de son homme
Celui qu’elle a pris comme amant
Celui pour qui elle mourra.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Yavanna le Mer 26 Déc - 3:57

C'est si beau...
avatar
Yavanna

Messages : 709
Date d'inscription : 01/09/2012
Localisation : au sommet des arbres
Humeur : pensive

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mar 1 Jan - 23:02

Comme il était une fois
Il existe il y a des fois
Ou malgré sa propre foi
On perd son chemin de croix
Il y a de ces nouvelles
Ou malgré nos peines
Qui nous laisse la haine,
Et on ne sait où ça nous même.
Les petites pensées perfides,
Celle qui vous dit qu’avec ceci,
Vous auriez toute l’attention,
Mais que vous ne vouliez pas en action
Arrivent et finalement voici votre film
C’est presque comme aligner des lignes
Se mettre à taper l’aventure,
Où vous êtes l’aventurier dur,
Déroulant votre propre réalité
Déroulant votre propre imbécillité
Je crois que plus jamais, jamais,
Je n’oserai même seulement y penser.
Car la vie à l’air d’aimer nous contrarier.
Elle a l’air d’aimer que nous tuer.
Un par un, aujourd’hui deux par deux
La prochaine fois, une autre paire vers les cieux ?
Oui on peut parler de la consommation d’alcool,
Ensuite d’une mère dont l’enfant n’était pas a l’école.
Pis d’un jeune qui reprenait pied
Qui lentement arrête de se noyer
En quoi dois-je croire maintenant ?
Tandis que je m’appuis sur les vivants,
En cette institution que j’aimais ?
En cette église qui me mentait ?
Mon choix c’est fait au répondeur
Je l’ai juste pensé dans l’heure
Je vais quitter la France.
Pour ne pas me perdre dans la souffrance.
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Silveha le Mer 23 Jan - 8:39

J’écris ces mots sur cette mélodie
Et toutes mes larmes coulent ensembles
J’ai l’impression que tout m’est interdit
Et de plus en plus je vous ressemble

Jour après jour, les semaines sont passées
Ont dirai pas comme ça, c’est long 23 jours
Ça fait mal et sa passe dans nos souvenirs rêvés
Comment ne pas oublier que la roue tourne

Comment te dire que je suis en effacement
J’ai envie de mettre pose et de respirer
Mais cette mélodie ne sait qu’allée lentement
Alléluia tournent encore dans nos pensées

Chanson qui m’était qu’une référence d’un avion
L’avion qui partait au loin, référence d’une personne
Si j’avais su qu’un jour cette avion serai mon aiguayons
J’aurai peut être sauté plus tôt dans la sonnes

Et les larmes ne s’atténuent pas,
Je ne trouve pas la dernière connerie
Les souvenirs sont toujours la, enfouie là
Comment se dire qu’on n’a rien dit ?

Après sa on s’étonne de nos emportées
On voudrait se dire que la personne change
Mais je crois qu’à ce jour nous avons un délai
Celui-ci va ne vas partir aux prénoms des anges

Joyeux saint qui ont décidé d’attribuer 3 malédictions
Comme si le nom d’accident attribué pouvait le cacher
Que dire lorsque la famille s’égrène comme les carillons
Que faire lorsque nous ne pensons à ne plus rêver

Peut de choses s’écrivent ainsi, alléluia
Le meilleur écrivain n’aurait mieux écrit
Si ce n’est que de vous laisser vivre votre alinéa
Et abandonner à la paix mon esprit

On décroche au bout de deux minutes
Comme on pourrait décrocher le téléphone
Le cœur s’en décroche, s’engage la lutte
Et la peur, couleur du tel, couleur chrome

Les mois passent vite, mais on oublie fastement
Et le mal s’installe, d’y penser, de se remémorer
Tensions de se souvenirs, qui fait oublier le délassement
Et la fatigue de nos nuits si retournées, si agitées

Vient alors le temps des petites pilules
Calme avant la tempêtes, oublie de soit
Non solutions aux regrets qui omnibullent
Réapparait le sourire de soit, le dégout de soit

J’ai envie de continuer à te ressembler comme à une sœur
On ne faisait aucune différence et tu étais mon frère
La guerre se déclarait, mais y rester le cœur
S’il vous plait ne prenez plus la voiture pour le cimetière.

Hallelujah
avatar
Silveha

Messages : 38
Date d'inscription : 03/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui s’écrit sous ma plume

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum